Posts tagged Album jeunesse
Un goûter en forêt 🌿
IMG_3061.JPG

Cette année j'ai envie de vous faire découvrir plus en profondeur mon univers. Vous ouvrir une petite fenêtre sur les sujets qui me passionnent, me révoltent ou me touchent (et je dois dire qu'il y en a un paquet!)

On commence ce début d'année par un sujet léger mais tellement essentiel: les livres.

Ils tiennent une place importante dans notre famille. Je suis persuadée que c'est une porte vers d'autres mondes, une ouverture sur les autres mais aussi un enrichissement personnel sans égal. Je suis encore toute tremblante quand j'entends mon fils de 6 ans me lire des histoires car je sais que c'est une infinité qui s'ouvre à lui, un Monde! J'essaierai donc de vous faire découvrir un livre jeunesse par semaine (au moins).

Je débute donc avec un livre que j'aime beaucoup toute en simplicité mais avec des illustrations bien profondes. Je l'ai choisi pour Ali car je savais qu'elle serait touchée par les illustrations et qu'elle pourrait s'en inspirer pour écrire son propre livre. (Oui elle dessine son propre livre, je vous en reparlerai dans un prochain billet!)

Un goûter en forêt de Akiko Miyakoshi  

IMG_3058.JPG
IMG_3084.JPG

 

´Quand Kikko se réveille ce matin-là, tout est blanc dehors. Son papa part à l'autre bout de la forêt pour aider Grand-mère à déblayer la neige devant sa maison. Mais il oublie d'emporter avec lui le bon gâteau spécialement préparé pour elle ! La petite Kikko décide alors de l'apporter elle-même à Grand-mère... Et la voilà qui suit bientôt les traces de son papa dans la neige, se hâtant derrière la grande silhouette au manteau noir qui s'enfonce dans le bois.

Une forêt, un gâteau, un bonnet rouge.... la ressemblance s'arrête là avec le conte du petit chaperon rouge. Ici point de loup ou de moment de peur mais plutôt une jolie découverte au bout du chemin.

les illustrations réalisées au fusain sont superbes ainsi que le ton de cet album résolument joyeux et plein de bons sentiments.

Le texte est presque superflu tant on se laisse happer par la légèreté, la gaité et le partage qui s'en dégage comme un petit moment suspendu dans le temps. 

J'ai aimé partagé ce petit moment de grâce avec ma fille.   

D'ailleurs si vous aussi vous aimez l'univers d'Akiko MiYakoshi, elle vient de sortir un nouvel album "Quand il fait nuit" aux éditions Syros.

Bonne lecture.  

IMG_3056.JPG
IMG_3057.JPG
IMG_3060.JPG
IMG_3059.JPG
IMG_3081.JPG
PÅRTIR • Camilla Engman/Veronica Salinas
image.jpg

Un jour parfois il faut partir! Et si un jour le vent souffle trop fort, tu peux en oublier qui tu es, oublier d'où tu viens....  ! 

J'ai découvert cette merveille à Berlin, en Mars. Nous étions venus en repérage avant le grand départ avec notre Nao, en laissant derrière nous nos 2 grands. 

Il n'y a pas de hasard, et en apercevant ce livre, j'ai tout de suite su qu'il plairait à mon fils. J'avais envie de lui parler de notre départ en douceur, avec des mots simples. Les livres ont toujours été mes meilleurs alliés!

Cet album que j'ai le plaisir de vous présenter est un concentré de douceur, de leçon de vie mais aussi un appel à la tolérance, et à l'ouverture aux autres. C'est aussi un album qui revêt beaucoup de symbolique pour notre famille car c'est le premier livre que notre fils a su lire tout seul! 

Résumé: Un canard est obligé de quitter sa maison, emporté par le vent. Arrivé dans un endroit inconnu, il se sent un peu perdu! Jusqu’au jour où quelqu’un va l’aider à s’intégrer. Le monde s'éclaire à nouveau pour lui.

les dessins d'une grande sensibilité et douceur se marient parfaitement avec un texte qui nous pousse à la réflexion. Le "tu" employé dans le texte est d'une grande force car il nous interpelle, nous bouscule.

la différence, la tolérance, le besoin de se sentir compris, d'aller vers l'autre, en somme l'immigration racontée ici en quelques mots subtilement choisis.

Partir de Camilla Engman et Veronica Salinas. Éditions Rue du monde.  

image.jpg
image.jpg
image.jpg
image.jpg


« Partir, prendre la route, c’est vivre à fond. C’est se fondre dans le paysage. C’est traverser les apparences et s’habituer aux différences. »

Jacques Lanzmann

Tout en haut du Toboggan (Malika Doray)
image.jpg

Books give a soul to the universe, wings to the mind, flight to the imagination, and life to everything.” Plato

Dans notre famille les livres ont une grande place surtout ceux pour enfants. Ils nous font rire, nous touchent et surtout grandissent avec nous. Je suis heureuse qu'ils aient le goût des livres. Souvent je les retrouve à lire dans un coin ou à prendre modèle sur les illustrations pour pouvoir dessiner.  

Nao du haut de ses 10 mois n'échappe pas à cette passion. Depuis sa naissance elle est aussi entourée de livres. 

 De nombreux auteurs  me touchent mais Malika Doray a cette sensibilité et cette simplicité pour parler des petites choses du quotidien qui font que je me tourne souvent vers elle (Ali a même créé une chanson en son honneur! ) Malika on t'aime!

Pour les 10 mois de Nao je lui ai donc offert le livre " tout en haut du toboggan". Un livre qu'elle adore.

A chaque fois qu'elle entend l'histoire elle se met à éclater de rire. 

image.jpg

L'histoire est simple, on retrouve un univers que tout Parent connaît par cœur, le parc et surtout le toboggan. Qui est prétexte ici au partage, à la joie, à la découverte parfois à la peur puis le bonheur de retrouver les bras rassurants des parents.

Extrait choisi: en haut du toboggan "c'est trop haut" dit l'éléphanteau "on y va" dit le chat.  "On sort de la feuille" dit l'écureuil. Et en bas qui les attend? 

Un album plein de tendresse, qui sent bon l'enfance et les petits rien de la vie quotidienne. Un album qui fait du bien et qui permet de partager ses sentiments.

 Malika Doray exprime toute la joie et l'excitation d'être un enfant. Le tout dans un format original qui rend la lecture plus attrayante. Je vous laisse découvrir 

 

Tout en haut du toboggan de Malika Doray- école des loisirs  

image.jpg